Nom du bateaux : Bénélos

Type de navireCanot
Utilisation d’originePlaisance
Immatriculation d’origine
Matériaux coqueBois
Matériaux mâtureBois
Date de constructionAnnée 1950
Longueur de coque4,22 m
Largeur1,68 m
Tirant d’eaucoque : 0,30 m – dérive basse 1,00 m
Mode de propulsionVoile-Moteur
Puissance moteur3,5 Cv
Type de gréement
Histoire liée au bateauUne des particularités de ce navire et son chantier de construction, Labrèque de Courseulles-sur-mer, qui ne réalisait aucun plan, mais travaillait sur gabarit à partir d’une demi coque. Le bateau a été en restauration complète au Conservatoire nautique de Caen Normandie. Ce travail fût réalisé par un stagiaire du lycée Edmond Doucet d’Equeurdreville-Hainneville dans le cadre de la préparation d’un bac professionnel de charpentier de marine.
Le coffre bâbord permet de loger, un hors bord de 3 CV ½ « Goïot » lorsqu’il n’est pas en service, l’X de bôme et la réserve d’essence en bidons de 2 l. Le coffre tribord peut abriter le matériel de cuisine ; le coffre arrière est réservé aux outils, écope, éponge, lignes, bosses.
Le compartiment avant abrite le câblot de l’ancre, l’ancre, les vêtements et les denrées périssables. Un jerrycan d’eau peut être logé sous le banc transversal, côté tribord. Les deux avirons sont glissés sous le pontage et les passavants, l’un à bâbord, l’autre à tribord, les pales passant à travers une fente pratiquée dans la cloison avant.
Le point d’amure du foc est une drisse passant dans une filière vissée sur le pont, derrière l’étrave, traversant la cloison avant et venant se tourner sur un taquet vissé sur la serre bauquière de tribord. Cette drisse permet de hisser le foc sans monter sur le pont et, ramenée en collier autour du mât, au-dessus de la bôme, elle sert de faîtière au taud.
Les trois drisses (foc, mât et pic) et la balancine, traversent le pont, au pied du mât, dans des filières tournées dans des fusées d’obus, passent sur deux groupes de deux poulies en cuivre vissées sur le fond et sont tournées sur quatre taquets vissés sur les flancs du puits de dérive.
La mise à l’eau se fait sur la cale du port ou grâce à une parie inclinée d’une berge. [La remorque est immergée jusqu’à ce que le bateau flotte].
Surface voilure :
Grand’voile 7,50 m²
Foc 2,20 m²
Surface totale 9,70 m²

Aujourd’hui ce navire fait parti de la collection de l’association des Bateaux de Normandie.
Retour liste bateaux

Retour accueil